Je me sens gêné, demain j‘prends l’biff d’un braco en moins d’une heure

Je me sens gêné, demain j‘prends l’biff d’un braco en moins d’une heure

Artiste : PNL | Album : Deux frères | Titre : CŒURS | Année : 2019

On les tord jusqu’au cash monnaie
Avant de ne plus être inspiré
On les tord jusqu’au cash monnaie
Avant de ne plus être inspiré
L’être humain a failli me dégoûter
Puis je l’ai rencontré
Et nique la vie d’artiste, tu sais, je viens d’en bas
Les cliquos, les grosses têtes et les rats se rappellent de moi
On a tout ressenti, on t’a pas menti
Sur le bonheur de ma famille, qu’est-ce tu crois?
S’rappellent de moi, car j’suis plus dans le noir
Moi j’veux plus les voir
Car depuis que j’suis plus dans le noir
Igo je vois
On les baise pas par hasard
J’veux être le prince de la ville
J’suis plus Tarik que Nabil
J’te boufferai pas la chatte
On a pris le rap, fait les kills
J’veux le monde, Papa veut son île
Tu connais pas l’animal, tard le soir ça tire devant
Maintenant j’remplis des salles
Mais tu sais ma vie me manque
Ma vie me manque (ma vie me manque)
On plie le temps (on plie le temps)
La vie devant (la vie devant)
Y’a plus de grands (y’a plus de grands)
La vie devant
Ma miff me manque (c’est ça)
Et le vide me hante
Laisse-moi les tordre
Laisse-moi le temps
Laisse-moi les pendre
Oh, oh oui, oh oui j’combats mon mal
On est n’da, on les baise même seul au monde
Zebi, zebi, j’suis pas normal
Les démons me font l’aumône
J’veux pas savoir quel est le moyen
Tant qu’il y a les couilles
Tous les moyens sont bons pour nourrir la miff
Toi, lève ta patte comme un chien
Ce genre d’animal dont on me traitait quand j’errais le soir
Fatigué de tous ces soucis
Je ressens comme une apesanteur
J’ai l’habitude de souffrir
Jamais pour moi mais pour les autres
J’porte ambition Herculéenne
J’retrace ma vie, ô Dieu
Plus grand poète que j’ai vu dans l’abîme
C’était si dur
Mais j’ai toujours commencé par bismillah et fini par amîn
Ouais, tu parles trop, j’suis pas d’humeur
J’me sens gêné, demain j’prends le biff
D’un braco en moins d’une heure
Tous ces puristes MC me font rire
Dans la rue j’les aurais graille comme dans Pac-Man
Et j’suis sûr qu’à deux choix près
Nabil et moi on aurait pu prendre Paname
Au final qu’est-ce qu’on devient?
Quand on voit d’où on revient
On meurt, on se lève, on se barre, on se perd
Le cœur brûle, le cœur serre
Ma vie me manque (ma vie me manque)
On plie le temps (on plie le temps)
La vie devant (la vie devant)
Y’a plus de grands (y’a plus de grands)
La vie devant
Ma miff me manque (c’est ça)
Et le vide me hante
Laisse-moi les tordre
Laisse-moi le temps
Laisse-moi les pendre
Oh, oh
Pardonne-moi, pardonne-moi, c’est sale

D'autres punchlines qui devraient te plaire

Autre PunchlineVoir plus de punchlines !