Y'a qu'les cafards et mes rêves qui resteront

Y’a qu’les cafards et mes rêves qui resteront

Artiste : PNL | Album : Deux frères | Titre : Autre Monde | Année : 2019

J’ai envie d’rentrer à la maison
Le chemin n’est plus le même maintenant qu’on a l’monde
Sur mon dernier flow dans mon bat’ ke-skun
Y’a qu’les cafards et mes rêves qui rest’ront
Je fais une photo de ma vie, un peu plus qu’avant, les doutes se confirment, un peu moins qu’avant
Les anges se confient et toi tu sauras
Jamais qui j’suis, moi-même j’aurais du mal toute ma vie
Donc j’aurai besoin de revenir ici
J’te laisserai l’temps d’me décevoir mais le temps me laissera voir
Vais-je te plaire dans le noir ?
Dernier dans l’four à la recherche de lueurs, quelques roses, beaucoup d’épines dans l’cœur
Même enfant sans les rêves, sans les pleurs et j’ai plein d’questions
Pour mon Créateur, en attendant j’traîne, j’fais plein d’erreurs
Et le passé fait vibrer mon cœur
J’veux plus qu’on survive, j’veux une vie meilleure, j’veux plus qu’ils se privent, vis tes rêves et meurs

Que la mif, que la mif, que la mif, que la mif, rien n’a changé dans ma putain d’tête
J’suis hors des codes, j’te fais pas de bouquet, j’ai la rose mais t’es conne, j’joue pas au Saint-Valentin
Que du biff, que du biff, que du biff, que du biff, rien n’a changé dans ma putain d’tête
T’sais la rue m’a piqué, m’a dit « le litre c’est tant », j’voudrais bien t’expliquer mais je té-comp, j’ai pas l’temps
Que la mif, que la mif, que la mif, que la mif, rien n’a changé dans ma putain d’tête
Y’a d’la richesse dans nos âmes, y’a d’la misère dans nos yeux
Que du biff, que du biff, que du biff, que du biff, rien n’a changé dans ma putain d’tête
De la beauté et du charme, on pense qu’on mérite pas les cieux

J’ai envie d’être gang, j’ai pas envie d’rigoler, pourtant j’ai l’sourire jusqu’aux pecs
Sur la Mecque, mec (mec, mec)
La vie nous fait pleurer, j’ai envie d’être bête, ne plus réfléchir, ne plus les pardonner, plus rien dans la tête
Et j’garde toutes mes larmes, des fois, mes yeux brillent, j’ai envie d’être vide, ne plus avoir d’âme, redevenir la bête
J’ai envie d’amour mais ça s’achète pas, quand j’en donne, c’est gratuit, ces bâtards m’le rendent pas, drôle de concept
Et j’peux dire qu’j’ai le cœur gainé, le regard un peu du-per man
Et j’peux te dire qu’on a peur d’aimer, Tarik Clark, AD Superman
J’ai envie d’arrêter tout mais la hess m’a traumatisé, les gens qui m’ont suivi, j’peux pas les abandonner
Alors j’crois qu’j’suis condamné

Que la mif, que la mif, que la mif, que la mif, rien n’a changé dans ma putain d’tête
J’suis hors des codes, j’te fais pas de bouquet, j’ai la rose mais t’es conne, j’joue pas au Saint-Valentin
Que du biff, que du biff, que du biff, que du biff, rien n’a changé dans ma putain d’tête
T’sais la rue m’a piqué, m’a dit « le litre c’est tant », j’voudrais bien t’expliquer mais je té-comp, j’ai pas l’temps
Que la mif, que la mif, que la mif, que la mif, rien n’a changé dans ma putain d’tête
Y’a d’la richesse dans nos âmes, y’a d’la misère dans nos yeux
Que du biff, que du biff, que du biff, que du biff, rien n’a changé dans ma putain d’tête
De la beauté et du charme, on pense qu’on mérite pas les cieux

Que la mif, que la mif, que la mif, que la mif, rien n’a changé dans ma putain d’tête
Que du biff, que du biff, que du biff, que du biff, rien n’a changé dans ma putain d’tête

Leave a Comment

Your email address will not be published.