La planète meurt mais personne voit, loi j’suis conscient mais dans le noir. J’en veux plus d’ce monde de putes, sur le trône, le cœur presque noir

La planète meurt mais personne voit, loi j’suis conscient mais dans le noir. J’en veux plus d’ce monde de putes, sur le trône, le cœur presque noir

Artiste : PNL | Album : Deux frères | Titre : Shenmue | Année : 2019

Paroles de Shenmue de PNL sur l’album Deux Frères sorti en 2019

J’marche comme Link dans le monde des Gorons
J’attends rien des hommes à part Shenmue (ouais, ouais)
J’suis comme Mowgli, j’fais le Z de Zorro
OuaisJ’marche comme Link dans le monde des Gorons
J’attends rien des hommes à part Shenmue
J’suis comme Mowgli, j’fais le Z de Zorro
J’attends rien de cette ‘tasse, pourtant elle twerk
J’louche un peu, j’me dis N3al Sheitan
Un plat d’otoro, j’pars en bécane
J’vagabonde partout comme Eikichi (comme Eikichi)
Pas de chichis, cuisine-moi comme Chichi
En mode Shinobi, putain, zebi (zebi)
J’dis « insert coin », j’continue que pour ffe-bi
Petit déjà, j’voulais devenir che-ri (che-ri)
Devant Zangief et la jambe de Chun-Li (ouais, ouais)
J’suis pas cool? Ah bon? Suce ma te-bi
Tellement de flows, j’te coupe trois fois le flow re-pu
J’quitte le rrain-té, dernier ient-cli servi
J’rentre, p’tit flash, gros teh devant la porte de la semi
Yeux rouges, fonce-deh, j’suis pas très poli
J’calcule pas l’3assas, l’3assas qui joue le gorille
J’vends la Ryu été comme hiver
Easy ou hard, j’prends pas d’holidaysOyé Sapapaya, ouais ça paye
J’suis culotté, toi t’es stringé, parle pas p’tite abeille
Faut dire que j’y vais pas de main morte
Que dire si ce n’est que le monde est fou
Animal jusqu’à la mort
Madame la juge, c’est la faute au zoo, ohOyé Sapapaya, ouais ça paye
J’suis culotté, toi t’es stringé, parle pas p’tite abeille
Faut dire que j’y vais pas de main morte
Que dire si ce n’est que le monde est fou
Animal jusqu’à la mort
Madame la juge, c’est la faute au zoo, ohJ’voulais devenir une grosse tête
Avoir la plus belle de l’hôtel
Elle casse les couilles, je casse mon tél’
Et j’me me casse faire un tour, j’tire sur mon pét’
Pour mes rêves, la Terre est trop petite
Crois pas qu’on a percé trop vite
Charbon hiver, été, profit
Parce qu’on voulait changer trop d’vies
Capuche, un toit, sur la lune, un pét’
Million d’eu, plus personne s’inquiète
J’vis dans un game pas trop réel
Elle a l’accent de PNL
Au milieu de la route, j’aime danser
Fumer sans savoir où j’vais, où j’suis
Ici, j’me suis trop écarté
Dans du L.V même pas payé
Cœur plus gros que dans le passé
Ma tête pour recompter
Mon cœur ment pour aimer, mon snap, c’est un défilé
On a souffert dans le passé
Promis que demain, on se vengerait
Appris à marcher, on avait pas pieds
Toujours un peu sales, vu par où on est passés
La planète meurt mais personne voit
Moi j’suis conscient mais dans le noir
J’en veux plus de ce monde de putes
Sur le trône, le cœur presque noir

J’connais que le nom de son cul, cul, cul
Élevé par un bandit, la rue, rue, rue
Par le gang, par ma haine, t’as vu, vu? (vu, vu, vu)
J’les fume, fume, fumeOyé Sapapaya, ouais ça paye
J’suis culotté, toi t’es stringé, parle pas p’tite abeille
Faut dire que j’y vais pas de main morte
Que dire si ce n’est que le monde est fou
Animal jusqu’à la mort
Madame la juge, c’est la faute au zoo, ohOyé Sapapaya, ouais ça paye
J’suis culotté, toi t’es stringé, parle pas p’tite abeille
Faut dire que j’y vais pas de main morte
Que dire si ce n’est que le monde est fou
Animal jusqu’à la mort
Madame la juge, c’est la faute au zoo, oh