Autre PunchlineVoir une Punchline au hasard !
Oublie pas la chance que t'as d'pouvoir manger à table et d'avoir un sapin

Oublie pas la chance que t’as d’pouvoir manger à table et d’avoir un sapin

Artiste : Moha la Squale | Titre : Papa Noël | Année : 2018

La Squale, ma gueule
Vingt-trois semaines aujourd’hui, aujourd’hui, c’est Noël
Ça fait vingt-deux balais qu’j’attendais mon cadeau
Papa Noël m’avait mis sur l’té-cô
J’voulais des crampons, j’rêvais que d’un ballon
T’as pas fait ton boulot, moi, j’volais des bonbons
La caissière est pas conne, j’avais dix ans et pas d’sous
Pas d’soucis, pas les crocs, j’voulais juste un ballon
Père Noël est pas juste mais c’est ça, la justice
C’est comme ça, c’est la vie, y a le vingtième, y a Neuilly
Les quartiers nord, le vieux port, dans chaque ville, y a deux villes
Y a les pauvres, y a les riches, y en a qui rêvent d’un McFish
J’étais fiché bancaire, fichu d’chez fauché, mais j’ai fauché le destin, j’l’ai braqué en R1
Tel un vrai algérien, toujours serein, j’vais t’saigner
Soigne ton vocabulaire , j’m’en fous s’tu viens de Palerme
Parlons peu, j’t’ai qué-bra, t’étais pas, t’as détale
T’étais pas, t’as détale, j’t’ai volé tes talbin
T’étais chaud, t’as eu froid, alors, c’est qui le malin?
Cette année, j’suis gâté, panka veut pas d’goûter
Panka puait les égouts, à deux doigts d’devenir fou
Papa Noël, t’vois ma gueule, t’étais où?
L’pipot de l’année, mais p’tit Moha t’aime quand même
T’as commis un délit, j’t’attendais avec mon cookie
Curieux d’savoir par où t’allais passer
J’avais pas d’cheminée, c »tait ma fenêtre le chemin
Il était p’tit, t’étais gros, j’me suis dit « tu passes pas »
Donc j’ai ouvert la porte, j’t’ai attendu toute la nuit
Pour moi, t’étais un ami, naïf huit ans de ma vie
Toute ma vie, t’as menti, tu vas régler mon neveu
Rigoureux et joyeux, va pas jouer au con
Voilà ma lettre sur un son, je t’ai écrit mon mal-être
Et j’t’ai mis mal à l’aise comme cette dame à la caisse
Papa Noël, j’voulais juste un ballon
Papa Noël, j’t’ai pas demandé d’crampons
T’as pas d’cran, t’es pas venu, moi, j’me suis cramponné
Toi, tu m’as ris au nez, t’as échoué ta mission
Viens pas d’mander pardon, j’en veux pas d’ta pitié
J’étais p’tit, j’t’en voulais, toi tu t’es balloné
T’as crevé mon ballon, t’as pas crevé mes rêves
Sans rancune j’ai grandi, p’tit Moha, c’est fini
Sans rancune, j’ai grandi, p’tit Moha, c’est fini
Bah bien sûr qu’mon neveu, il aura ses Noël, il aura ses cadeaux
Et près d’lui Bendero l’Père Noël est pas juste
Mais c’est ça, la justice
Y a le Nono des pauvres, y a le Nono des riches
J’vous souhaite un bon réveillon mais, ma gueule, réveille-toi
Ma gueule, réveille-toi, oublie pas la chance que t’as d’pouvoir manger à table et d’avoir un sapin
Sans rancune, j’ai grandi, p’tit Moha, c’est fini
Bah bien sûr qu’mon neveu, il aura ses Noël, il aura ses cadeaux
Et près d’lui Bendero l’Père Noël est pas juste
Mais c’est ça, la justice
Y a le Nono des pauvres, y a le Nono des riches
J’vous souhaite un bon réveillon mais, ma gueule, réveille-toi
Ma gueule, réveille-toi, oublie pas la chance que t’as d’pouvoir manger à table et d’avoir un sapin (La Squale!)
Bah ouais, ma gueule
T’étais où frérot? J’t’attendais d’vant ma porte
Wallah, imagine-toi ma daronne elle m’aurait surpris comme ça, la porte ouverte
Le froid qui rentre, hein
Père Noël n’est pas juste mais c’est ça la justice, ma gueule, voilà
Sale