on tire pas sur un mec comme on tire sur un joint

On tire pas sur un mec comme on tire sur un joint

Artiste : Lacrim | Titre : Freestyle 1er Juin | Année : 2015

Reconnaissant, le mal est blessant, tu comptes tes liasses de cent, que c’est jouissant
L’ennemi s’évanouissant, j’me sens puissant, j’affronte des grosses vagues sur un dix-huit cent
La route est à faire, par les campagnes, bouffon j’bois du champagne, tu peux garder ta bière
Nous n’sommes pas intouchables, on veux ce chalet, à part devant le Créateur on se couche jamais
T’es qu’un clochard, et je vois qu’t’es mauvais car j’écris des paroles qui deviennent des lovés
Oui faut les crever, j’ai pas qu’ça à faire sinon j’payerai des soldats qui viendront vous trouver
J’ai rien à prouver, ta vie j’m’en bats les couilles, j’essaye d’retrouver les sept boules de cristal
Mon Dieu quel malheur, j’roule à deux mille à l’heure, le pare-brise vient d’éclater à cause d’la chaleur
Amore mio, no es possible, Dinero de trafico e no es facile
Lacrim est là, tout l’monde pète un câble, j’les baise sur une beuge demande à tout l’neuf-quatre
Une vie de fou, tous les jours c’est la même, j’vis dans un film de cul, le Dallas c’est d’la merde
Renseigne-toi bien, renseigne-toi bien, on tire pas sur un mec comme on tire sur un joint
Frère j’veux pas d’l’Enfer, un monde de fils de pute, dîtes-moi comment faire, l’amour n’existe plus
On perd nos repères, la défaite et sensas’ j’bois du Jack, j’fais tous les saloons du Kansas
J’suis rancunier car je sais qu’ils aimeraient me voir passer mon temps dans une cellule éteinte, en gros m’enculer
Mais ça n’est pas possible, l’amour qu’il y a dans mon cœur n’est qu’une vulgaire étreinte
Le premier juin, sort la mixtape, y’aura du Lacrim à fond dans toutes les voitures
Faites attention, vous êtes pied au plancher, face au danger, donc attachez vos ceintures
Y’a des affaires, des bet’ de taros avec un tehef on les laisse sur l’carreau
Service juridique, nique la CGT, toi t’es sur écoute chez nous y’a l’PGP
J’fais pas ça pour qu’la juge se souvienne d’qui j’étais, t’étais mon frère t’es devenu une grosse pute
J’pense à mon frère, fils t’auras le GT, hériter d’un poste où personne ne postule
Versace costume, sale fils de pute tu nous connais, on s’déplace que pour des grosses tunes
Au-dessus de chez moi, rien qu’y’a l’orage, ma folie a tué mon courage
J’te somme d’abandonner, besoin d’être prêt, dans cette vie j’ai tant donné à tant de tes-traî
Faut s’protéger, regarde l’être humain, le côté bâtard, on l’a tous à peu près
Mourir d’amour, ou prendre trois bastos, deux mille eu’ c’soir c’est la note du gastos
J’les efface tous, d’un bouffon t’as l’air, tu parles mal de Lacrim, va niquer ta mère
J’suis dans la peau d’l’animal traqué, j’crois qu’ils aimeraient qu’j’me remette à braquer
Gros SLR, mon frère on tartine, les mains faites pour l’or elles sont dans le platine
J’monte à la tess, j’arrive au café, direct Petit Bash me ramène mon CZ
Toujours calibré, bande d’empafés, j’vous baise avec mon respect le plus sincère
Frérot ça sert le vice et les couilles, le biff’ et les douilles, il faut qu’on s’écarte
De cette vie de merde, nique les embrouilles, j’pars de Dubaï j’arrive à Las Vegas
Il faut le magot, ton équipe elle prend le taco
Regarde le drapeau, frère j’ai la Kala’ draco
J’viens d’Algérie, tu comprends ma chérie, nous sommes des vrais bonhommes
À la conquête du neuf-quatre, nos armes elles viennent de Pologne
Nous sommes sur Terre nous volons de l’argent, bourré devant les condés je viens d’rayer la jante
T’as des Louboutin, peut-être que t’es bonne mais pas de doute, cousine j’te baiserai pas
Y’a des potos qui ramènent à la tonne, tu suces des bites, trop d’choses que tu sais pas
Mes prochains clips vont vous choquer, j’appuie sur le bouton, j’te fais sauter

Leave a Comment

Your email address will not be published.