Pète mon joint dans l’hélico sur la concu j’laisse mes cendres

Pète mon joint dans l’hélico sur la concu j’laisse mes cendres

Artiste : Koba Lad | Album : L’affranchi | Titre : R44 | Année : 2019

Woho
Laytebeats, woho
Woho
Woho
Eh, j’ai pas changé, Koba du 7 (Koba du 7, du 7, woho)
J’ai pas retourné ma veste (j’ai pas retourné ma veste)
J’collectionne les billets d’cinq cents (billets verts)
Pète mon joint dans l’hélico’, sur la concu’, j’laisse mes cendres
L’habit ne fait pas le moine, en survêt’ mais j’fais rentrer comme un homme d’affaires (d’affaires)
Maintenant, c’est moi l’aîné chez moi, j’ai fini de régler toutes les dettes de ma mère (ma mère)
Ça sommeille ici, quatre-cinq boites par là, sur WhatApp ou bigot avec un grossiste
Ça détaille ici, ça bicrave par là et quand y a les condés, de partout ça crie (pue!)
Et ça depuis, tout petit que Deuspi m’avait dit
« C’est pas l’plus rapide mais l’plus endurant qui survit »
Comme j’ai augmenté le niveau, j’me défonce dans l’hélico’
J’ai entendu dire à la radio que Koba, c’est quelqu’un
J’suis dans l’R44 sa mère (woho), j’suis dans l’R44 sa mère (woho)
Et nique sa mère le jour de paye, mon chef de projet m’a dit que j’suis streamé (streamé)
J’suis dans l’R44 sa mère (woho), j’suis dans l’R44 sa mère (woho)
Et regarde la montre que j’ai, c’est la Submariner qui va dans la mer
J’suis plus dans l’binks (j’suis plus dans l’binks, la vie d’ma mère)
Et j’survole la ville en hélicoptère (j’survole la ville en hélicoptère, la vie d’ma mère)
J’suis plus dans l’binks (j’suis plus dans l’binks, la vie d’ma mère)
Et j’survole la ville en hélicoptère (le Mondeo peut pas m’attraper, oh non, c’est mort)
Woho
Eh, j’vais vous dire la vérité (j’vais vous dire la vérité, eh)
La rue n’est pas aussi simple qu’elle paraît
Y a des gros bâtards, des fils de putes, des mecs qu’tu pousses, que t’as refait
Qu’t’as habillés, que t’as logés, que t’as nourris, qui te répondent plus
Y a les pénuries, les sonnes surprises, 48 heures ou 72 heures
Les gros jaloux, les moins-que-rien, les grands KO ou les comédiens
Les armes de guerre, les armes de poing, les mères qui pleurent, les guerres de terrain
Ils chassent le jour, perquis’ aussi, c’est dur mais pas grave, on fait avec
J’ai pas quitté mon bendo, j’suis au dixième étage du 7e bâtiment (woho)
La vente de drogues contribue à nourrir ma famille sinon, d’quoi on mange?
Elle veut qu’j’arrête mais je peux pas, même si j’voudrais, bah je pourrais pas (woho)
Comment refuser une passe? Comment tu peux refuser d’l’espèce? (Woho)
J’suis dans l’R44 sa mère (woho), j’suis dans l’R44 sa mère (woho)
Et nique sa mère le jour de paye, mon chef de projet m’a dit que j’suis streamé (streamé)
J’suis dans l’R44 sa mère (woho), j’suis dans l’R44 sa mère (woho)
Et regarde la montre que j’ai, c’est la Submariner qui va dans la mer
J’suis plus dans l’binks (j’suis plus dans l’binks, la vie d’ma mère)
Et j’survole la ville en hélicoptère (j’survole la ville en hélicoptère, la vie d’ma mère)
J’suis plus dans l’binks (j’suis plus dans l’binks, la vie d’ma mère)
Et j’survole la ville en hélicoptère (le Mondeo peut pas m’attraper, oh non, c’est mort)

Leave a Comment

Your email address will not be published.