À l'inverse d'une cigarette, moi, j't'ai toujours trouvé plus douce sans filtre

À l’inverse d’une cigarette, moi, j’t’ai toujours trouvé plus douce sans filtre

Artiste : Jazzy Bazz | Album : Nuit | Titre : Stalker | Année : 2018

P’t’-être qu’on s’conjuguerait encore à deux
Si on avait vécu notre délire à l’écart de ce monde
J’m’empêche de cligner des yeux
Car je n’veux pas t’quitter du regard même un quart de seconde
J’ai les pupilles sèches comme ma gorge
Sèches comme ta dernière lettre
Un cœur de glace mais j’ai vu d’la neige fondue sous tes paupières
Avant les pop-ups, on était tellement soudés, poupée
Remplis d’cette liberté qu’on souhaitait pas perdre
Ton odeur sur un pull plié m’empêche de t’oublier
Mon esprit bloqué refusant l’image que t’as publiée
Me voilà devenu stalker, à m’demander qui est c’tocard
Cruelle estocade, t’y laisses ton cœur, le ‘blème se résoud pas
J’prends la souris, fait parcourir la flèche sur ton visage
Zoome sur ton sourire
J’essaie d’savoir si t’es heureuse ou pas
Tu transformes les colombes en corbeaux
J’ai brûlé ta photo mais t’es encore belle
J’ai tout jeté mais sans vider la corbeille
T’es en fond d’écran sur mon ordinateur
T’es en fond d’écran sur mon ordinateur
Continue à m’éclairer quand je dors
À me stalker comme la mort
Me réveiller quand je dors
Tu m’as fatigué, j’ai sommeil, yeah, yeah, yeah
Si tu savais comment je pratique l’espionnage, poupée
Mon amour n’est même pas questionable, poupée
T’as su transpercer mon gros pectoral, poupée
Quand j’parle d’autres meufs, j’suis dans mon personnage, poupée
Tu m’reproches une pseudo vie de solitude
Si j’te manque, regarde mes vidéos YouTube, poupée
À l’inverse d’une cigarette, moi, j’t’ai toujours trouvé plus douce sans filtre
Je serai là jusqu’au jour où l’amour s’enfuit
Pour l’instant, quelle symbiose incroyable
On a mis nos initiales sur nos bios Instagram
On s’fait des promesses et p’t-être qu’on les tiendra
Le vent ravivera la flamme, on l’éteindra (nan c’est forcément juste)
Un léger malentendu, mi-raison, mi-tort
Simplement déçue, c’est fort, c’est fort
C’est fort, entre nous (yeah)
T’es en fond d’écran sur mon ordinateur
T’es en fond d’écran sur mon ordinateur
Continue à m’éclairer quand je dors
À me stalker comme la mort
Me réveiller quand je dors
Tu m’as fatigué, j’ai sommeil
J’ai sommeil, yeah yeah yeah yeah yeah
J’ai sommeil, yeah yeah yeah yeah yeah
J’ai sommeil, yeah yeah yeah yeah yeah
J’ai sommeil, yeah yeah yeah yeah yeah
T’es en fond d’écran sur mon ordinateur
T’es en fond d’écran sur mon ordinateur
T’es en fond d’écran sur mon ordinateur
T’es en fond d’écran sur mon ordinateur

Leave a Comment

Your email address will not be published.