Tu peux pas guérir dans l'environnement qui t'a rendu malade

Tu peux pas guérir dans l’environnement qui t’a rendu malade

Artiste : Dosseh | Album : Summer Crack vol 4 | Titre : L’odeur du charbon | Année : 2019

Retards de loyer, eau froide hiver
Sous dettes noyé, fuck la misère
Oui, j’ai donné, yeah
Oui, j’ai donné, yeah
Mère au foyer, oui, j’l’ai vi-sser
Crack inhalé, gamin qui pleure
J’suis désolé, yeah
J’suis désolé, yeah
Mouchoirs de satin, j’essuie les pleurs sur tes pommettes
Et pour être honnête, t’aurais rien dû me faire promettre
J’ai commis méfaits, bâti des plans sur la comète
Bonbonnes, pesettes, s’il faut, j’suis prêt à m’y remettre
J’connais hauts et j’connais bas
J’ai tout eu même ce que j’voulais pas
Ton corps sans vie posé là
Hier, on riait aux éclats
J’jure sur ma life que payera l’enculé qui a brandi la lame (qui a brandi la lame)
Tu peux pas guérir dans l’environnement qui t’a rendu malade (t’a rendu malade)
J’n’ai fait que faire
Ce que j’ai cru nécessaire
Et j’pensais être plus vicieux, plus malin que mes prédécesseurs
J’veux laver péchés mais j’ai percé la bassine
Et j’vends du rêves aux geois-bour que nos drames fascinent
Retards de loyer, eau froide hiver
Sous dettes noyé, fuck la misère
Oui, j’ai donné, yeah
Oui, j’ai donné, yeah
Mère au foyer, oui, j’l’ai vi-sser
Crack inhalé, gamin qui pleure
J’suis désolé, yeah
J’suis désolé, yeah
Demande pas ce que j’fais tous les soirs
Brolique, MAX-T, tout est noir
Billets, tes-comp tous les soirs
Cagoule et gants, tout est noir
Demande pas ce que j’fais tous les soirs (demande pas ce que j’fais tous les soirs)
Brolique, MAX-T, tout est noir (tout est noir, tout est noir)
Billets, tes-comp tous les soirs
Cagoule et gants, tout est noir
Gros, ça fait longtemps qu’on vend la pure
Kilogrammes détaillés dans l’appart’
J’suis broliqué donc j’encule ma peur
Ils sont plus que bien mais ils guettent ma part
Les billets sont purple
J’ouvre le terrain, j’suis dans l’cartel
J’réponds quand le ient-cli m’appelle
Une poucave qui meurt ne fait pas d’peine
Et si je m’éloigne des miens
Que j’suis pas aussi présent, ne m’en voulez pas
Et si je m’éloigne des miens
C’est pour aller vi-sser les ients-cli tous les soirs
Et si je m’éloigne des miens
Que j’suis pas aussi présent, ne m’en voulez pas
Et si je m’éloigne des miens
C’est pour aller vi-sser les ients-cli tous les soirs
J’suis dans le mal malgré que j’ai des biens
J’me perds dans les tes-comp, sses-lia, j’sais plus y’a combien
J’suis dans le mal malgré que j’ai des biens
J’me perds dans les tes-comp, sses-lia, j’sais plus y’a combien
Retards de loyer, eau froide hiver
Sous dettes noyé, fuck la misère
Oui, j’ai donné, yeah
Oui, j’ai donné, yeah
Mère au foyer, oui, j’l’ai vi-sser
Crack inhalé, gamin qui pleure
J’suis désolé, yeah
J’suis désolé, yeah
Demande pas ce que j’fais tous les soirs
Brolique, MAX-T, tout est noir (brolique, MAX-T, tout est noir)
Billets, tes-comp tous les soirs (tous les soirs, tous les soirs)
Cagoule et gants, tout est noir (yah, yah)
Demande pas ce que j’fais tous les soirs
Brolique, MAX-T, tout est noir
Billets, tes-comp tous les soirs
Cagoule et gants, tout est noir (tout est, tout est, tout est noir)
Yah, yah
Yah, yah
J’suis désolé
Oui, j’ai donné
Oui, j’ai donné
J’suis désolé
J’suis désolé

Leave a Comment

Your email address will not be published.