Pour passer le temps, j’achète des appartements

Pour passer le temps, j’achète des appartements

Artiste : Damso | Album : Ategban | Titre : Personne | Année : 2019

Ah, ah, ah, (tous mecs, soss)
Envoie les dinero (ouf)
J’ai la technique, le flow, les armes, le seum
L’envie de niquer ta mère et j’suis dangereux
Tu veux la guerre? J’fais partie de ceux qu’ont marqué l’histoire et j’suis malheureux
Pas la même vie, pas la même SACEM, pas la même équipe, tous des peureux
Pas le même don, pas le même délire, moi, c’est Dom Pérignon, toi, c’est vin mousseux
J’ai plus aucune envie d’vous plaire, j’veux plus me justifier
Je sais qu’t’as fait tomber l’échelle pour pas qu’je puisse monter
T’es en chien, moi, j’suis aux Seychelles, mon biff est dispatché
Mes enfants vivront d’ma SACEM même quand j’s’rai décoté
J’te fais danser sur du zouk, d’la zumba ou du slow
T’as reconnu ma voix, j’suis en feat avec Damso (sale)
J’suis tout c’que tu n’es pas, appelle-moi « Lancelot »
T’as reconnu ma voix, j’suis en feat avec Damso (Dems)
Personne, personne, personne, personne (eh eh)
Personne, personne, personne, personne (eh eh)
Grosses bitch, ne me regardez pas (nan)
Maisons d’disque, ne me parlez pas (oh)
Personne, personne, personne, personne (eh eh)
Personne, personne, personne, personne (eh eh)
Dans les gros titres, on ne voit plus qu’toi (ouais)
Tu crois que t’es quelqu’un parce qu’on parle de toi (ouh)
Pour passer le temps, j’achète des appartements (Dems)
J’suis indépendant donc y a plus d’intervenant (noir)
J’ai fais des enfants dans sa ge-gor, au temps pour moi (ouais)
Son cœur en plein tourment, son corps vit de versements (sale)
T’insultes sur réseaux sociaux (oui)
Je prends mes distances, j’étudie le droit devant (ouais)
T’as l’souffle et cours après l’métro (eh)
Mais gagner du temps, au fond, n’est qu’une perte de temps (tu connais)
Sérénité tatouée pour ne plus la perdre, jamais
Vers l’horizon, tout le vert s’égare, bah ouais
J’ai tout niqué dans ce game, plus grand chose à faire, gamin
J’mets des couplets dans mon compte épargne (Dems)
Personne, personne, personne, personne (eh eh)
Personne, personne, personne, personne (eh eh)
Grosses bitch, ne me regardez pas (nan)
Maisons d’disque, ne me parlez pas (oh)
Personne, personne, personne, personne (eh eh)
Personne, personne, personne, personne (eh eh)
Dans les gros titres, on ne voit plus qu’toi (ouais)
Tu crois que t’es quelqu’un parce qu’on parle de toi (ouh)
Envoie des pesos, dinero, pesos
Envoie des pesos, dinero, pesos
Envoie des pesos, dinero, pesos
Envoie des pesos, joue pas avec moi, mon soss
Envoie des pesos, dinero, pesos
Envoie des pesos, dinero, pesos
Envoie des pesos, dinero, pesos
Envoie des pesos, joue pas avec moi, mon soss
Personne, personne, personne, personne (personne, personne, personne, personne)
Personne, personne, personne, personne (nobody, nobody, nobody, nobody)
Grosses bitch, ne me regardez pas (jamais)
Maisons d’disque, ne me parlez pas (oh)
Personne, personne, personne, personne (personne, personne, personne, personne)
Personne, personne, personne, personne (nobody, nobody, nobody, nobody)
Dans les gros titres, on ne voit plus qu’toi (jamais)
Tu crois que t’es quelqu’un parce qu’on parle de toi (vie)
Nobody, nobody, nobody, nobody
Too much, too much
Ça c’est, ça c’est
Vie