L'amour est aussi éphémère qu'un cœur dessiné sur la plage

L’amour est aussi éphémère qu’un cœur dessiné sur la plage

Artiste : Big Flo et Oli (Big Flo) | Album : La vie de rêve| Titre : Promesses | Année : 2019

Promets-moi, regarde-moi, dis-le-moi dans les yeux
Conserve mes secrets, je tairai tes défauts
Pour toujours, il n’y aura que nous deux
On disait qu’c’était vrai, on savait qu’c’était faux
On s’était promis l’impossible, je l’admets
Je connais le prénom de nos enfants qui ne naîtront jamais
Et si la vie est belle, alors l’amour, c’est dur
Et notre amour n’était pas qu’un amour d’été
On s’était partagés nos pensées vagabondes
Dans notre belle idylle avant que vienne l’averse
On s’était promis qu’on ferait le tour du monde
Maintenant, on va le faire chacun dans l’sens inverse
On a jeté nos promesses à la mer, elle le voyait, elle qui était si sage
Que tout serait effacé
L’amour est aussi éphémère qu’un cœur dessiné sur la plage
Et puis la vague est passéeOn aura deux enfants, une villa sur la mer
Pour toujours, tout le temps, les promesses, les promesses, les promesses
On aura deux enfants, une villa sur la mer
Pour toujours, tout le temps, les promesses, les promesses, les promesses
Les promesses, les promesses, les promesses
Les promessesEst-ce que t’y r’penses aussi, aux premiers rendez-vous?
Les promesses d’aujourd’hui effacent celles de la veille
La terrasse était pleine mais on voyait que nous
Tu m’as dit « j’prends un café », j’en bois jamais, j’ai dit pareil
On n’a même pas fini les films qu’on a commencé
De nos deux cœurs de pierre naissaient des étincelles
Rien n’avait de sens quand nos confiances étaient fiancées
L’amour transforme l’inutile en essentiel
Dans tes yeux, j’étais moi, mon parfum sur tes cils
Tu changeais mon matelas en grande plage du Brésil
Ange tombé du ciel faisait taire mes démons
J’te disais tellement « je t’aime », c’était presque ton prénom
Tout ça, c’est terminé, pas facile de m’faire à l’idée
Que ça fait une éternité qu’on s’est promis l’éternité
Quand les promesses sont des mensonges, tout se désenchante
L’amour de jeunesse, c’est croire qu’on va vieillir ensembleOn aura deux enfants, une villa sur la mer
Pour toujours, tout le temps, les promesses, les promesses, les promesses
On aura deux enfants, une villa sur la mer
Pour toujours, tout le temps, les promesses, les promesses, les promesses
Les promesses, les promesses, les promesses
Les promesses

Leave a Comment

Your email address will not be published.