Autre PunchlineVoir une Punchline au hasard !

A la découverte d’Asura.

Qui sont-ils ?

Asura est un collectif lyonnais composé de 5 rappeurs : Nainx, Jomaki, Kelevra et Warren et d’un beatmaker : Konnorkilla qui collabore régulièrement avec eux. 

Ce groupe s’est formé en 2017, ils développent leurs identités personnelles ainsi que leurs identités communes essentiellement entre bangers trap, trapsoul et cloud. Leurs univers respectifs se mêlent assez facilement ensemble. 

Ils enregistrent eux-même et leurs sons sont mixer par LeSix. Quant aux clips, ils passent essentiellement par Piège Studio avec les frères Lucas et Ian Vandooren mais également par Matry % ou encore Amax.Mp4. 


Leurs projets :

Le collectif a récemment publié leur second Ep sur plusieurs plateformes telles que Deezer, Spotify, SoundCloud et prochainement YouTube. 

À venir, un projet 19 titres est prévu pour début septembre qui s’appelle « Lost Tape ». 

Un second projet en collaboration avec leurs beatmaker, Konnorkilla. 

Ainsi qu’un projet 6 titres de deux Mc du groupe en duo : Nainx et Warren

Questions – Réponses :

Comment procédez-vous en studio ?

En règle générale, au feeling. Pour certains on part d’un refrain, pour d’autres on voit au fur et à mesure qu’avance le morceau. Parfois nos morceaux son écrit à l’avance, on se penche réellement sur l’écriture et parfois on laisse défiler l’instru en improvisant et gardant ce qui nous plaît. Mais tout part toujours d’un délire, un feeling. On se propose mutuellement des morceaux selon les vibes de chacun. 

Pouvez-vous en dire plus sur « Lost tape » ? 

C’est un ep de « transition », un « en attendant la suite » puisqu’on a 3 projets en cours dont un en collaboration avec Konnorkilla et un duo Nainx/Warren. C’est un projet un peu plus fourre tout de sauces diverses et variées. On avait pas prévu de le sortir à la base. Y’a des feats avec nos potes contrairement aux précédents Ep. Puis on s’est dit que ce serait bête de laisser dormir ça. Ca correspond à tout nos morceaux en perdition. Y’a une histoire de délire là dedans je pense. La Lost Tape d’Asura c’est un peu l’entraînement dans le dojo

Qu’est-ce qu’on peut attendre de ces nouveaux projets ?

On a mis l’accent sur des morceaux à plusieurs sachant qu’on a fait la place à nouveau membre depuis l’Ep « mantra » puisqu’on s’est chacun cherché individuellement sur le plan musical. On a voulu revenir sur un délire plus « collectif ». On traite toujours de tout et de rien, nos états d’âmes, nos visions, nos histoires, nos délires, nos questions, nos réponses et encore mieux nos conneries. 

Amour/haine qui grandissent, ce qu’il faut apprendre des prochains projet d’Asura 

Y aura-t-il d’autres projets en duo avec d’autres membres du groupe ? 

Ça n’est pas prévue pour le moments

Pour finir, comment envisagez-vous la suite ? 

On espère se faire de nouvelles connexions et se faire découvrir un peu plus du public lyonnais dans un premier temps on aspire à revoir totalement ce que l’on peut faire sur scène pour pencher de plus en plus sur les sauce la autotune live 

Punchline :

« J’évolue dans le noir donc j’ai voulue voir les étoiles. »

Article par Daisy, son insta :

https://www.instagram.com/daisy_cuvelier/